Travaillez à loisir, quelque ordre qui vous presse,
Et ne vous piquez point d'une folle vitesse [...]
Hâtez-vous lentement, et, sans perdre courage
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage ...

Nicolas Boileau

mardi 6 mars 2012

De l'importance du respect de l'étiquette

Je suis une farouche militante de la disparition des étiquettes et surtout de celles qui sont cousues (et indécousables), qui grattent à la taille et qui ne servent à rien, vu que je ne les regarde jamais.
Et pourtant, j'ose vous présenter la mienne :

 

Promis, je ne la coudrai pas à des endroits gênants et elle sera amovible pour ceux qu'elle pourrait déranger.

Je l'ai trouvée sur le site : http://www.boutis.com/ grâce à Evelyne de Spirou Bobine. Son blog est très sympa, vous pouvez le retrouver ici.

C'est super chouette, on crée sa propre étiquette à partir de polices de caractères et de dessins proposés. J'ai reçu ce matin mes 100 étiquettes pour un total de 16 euros.

 

Pourquoi s'en priver ?



2 commentaires:

  1. Merci ! Ca va me donner encore plus envie de fabriquer des trucs et des machins !

    RépondreSupprimer