Travaillez à loisir, quelque ordre qui vous presse,
Et ne vous piquez point d'une folle vitesse [...]
Hâtez-vous lentement, et, sans perdre courage
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage ...

Nicolas Boileau

vendredi 9 mars 2012

Visite à Emmaüs

Dernier samedi des vacances, je m'offre le voyage jusqu'à Neuilly/Marne pour aller explorer le rayon mercerie d'Emmaüs, alléchée que je l'avais été par Evelyne de Spiroubobine.

Tout d'abord, très difficile à trouver car il y a plusieurs gros bâtiments. En fait, celui-ci se trouve rue des coquelicots à Neuilly-Plaisance. Après, c'est plus facile :



Pour ne pas faire doublon avec Evelyne, je n'ai pris qu'une photo et bien qu'elle soit floue, je la trouve rigolote : le rayon aiguilles à tricoter.


En fait, j'ai été un peu déçue, car pas vraiment de trouvailles originales. Faire autant de kilomètres pour économiser quelques sous sur du fil n'est pas rentable.

J'ai quand même rapporté ceci pour mon stock d'objets improbables : à mi-chemin entre le tricotin et la machine à tricoter :



 
Pour savoir comment ça marche, il y a deux vidéos ici et là.

J'ai mis aussi dans ma besace quelques livres et des jolies chutes de tissu pour quelques euros. Je n'ai pas acheté les merveilleux coupons à 600 voire    1 500 euros qu'ils avaient.

Ce que je peux dire aussi, c'est que l'accueil n'est pas très cordial. Deux femmes sur quatre à qui j'ai parlé étaient malaimables. Tant pis pour elles, je n'ai pas envie d'y retourner.

Si ça vous tente quand même, notez que la boutique n'est ouverte que les premier et troisième samedi de chaque mois.


2 commentaires:

  1. Ce n'est pas tentant du coup !

    RépondreSupprimer
  2. Exact ! Je pense que ça vaut le coup si on habite assez près uniquement.

    RépondreSupprimer