Travaillez à loisir, quelque ordre qui vous presse,
Et ne vous piquez point d'une folle vitesse [...]
Hâtez-vous lentement, et, sans perdre courage
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage ...

Nicolas Boileau

mercredi 30 mai 2012

Plomb : bouquet final

Pour une fois, j'attaque un projet et je le termine rapidement. Il faut dire que le cartonnage est une activité qui donne très rapidement un résultat. Je n'ai pas pris de photos car Mimiglutte a fait un tuto tellement extra que je préfère vous envoyer sur son blog :

http://mimiglutte.blogspot.fr/p/tutoriel-cartonnage.html


Le boitage terminé sous la haute surveillance de Mr Bunt.



A l'intérieur, j'ai mis deux petits sacs "zippers" remplis de sable. Ainsi, mon plomb pèse 3,5 kg. Vous remarquerez au fond la petite cartonnette recouverte. Il y a la même en face. Elles permettront de recevoir le plancher amovible du second niveau.


Le second niveau




Le plomb garni. J'y ai mis les outils spécifiques du filet, la notice, une paire de ciseaux et 3 belles épingles anciennes normalement dédiées à la dentelle aux fuseaux. J'ai finalement abandonné l'idée d'y mettre aussi le fil, les bobines prenant trop de place.




Le plomb fermé. Il est un peu ventru, mais pour un premier boitage, je suis plutôt satisfaite.



Enfin, la petite broderie au ruban du dessus. Très sympa aussi à réaliser : rapide et d'un bel effet à mon goût.

Il me reste... à attaquer le filet proprement dit !

4 commentaires:

  1. C'es fabuleux !!! Bravo ! Et j'adore le chat :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Luna. Mr Bunt t'envoie un petit ron-ron !

      Supprimer
  2. wouaaaa j adore et la broderie ruban c est juste sublime bravo..lool moi je commence le point de croix mais pff je viens de m inscrire a un sal et j ai deja peur d ene pas etre a la hauteur des filles .bisou bon week end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Courage, c'est un début, il n'y a pas de raisons que tu ne sois pas à la hauteur. Pour moi, ce n'est que mon troisième ouvrage aux rubans, j'avance à petits pas, mais quel plaisir !

      Supprimer